Ma relation à Dieu
Quand j’avais environ 7 ans, il y a eu une réunion d’évangélisation sous une  tente près de chez nous. Je me souviens y être allée avec mes parents. Lorsqu’il y a eu un appel pour recevoir Jésus, je suis me suis avancée… A ce moment j’ai ressenti une telle joie et un sentiment de bonheur que  je n’oublierai jamais.
La vie a suivi son cours, avec ses blessures,  et les fausses  croyances ont pris le dessus. J’ai toujours lu la bible, je suis toujours allée à l’église avec mes parents, j’ai pris part aux programmes d’enfants et , j’ai assisté au groupe de jeunes les samedis.
Mais ce n’étaient que des actes extérieurs, qui ne pouvaient pas faire concurrence avec le ressenti que j’avais à l’intérieur de moi. Je me sentais inutile, indigne, et mal-aimée.
Mais depuis le jour, où j’avais  donné ma vie à Jésus, ma détermination de le suivre a été claire. Je crois que c’est cette détermination qui m’a épargné beaucoup de problèmes et souffrance.
Comme j’ai quitté la maison à 16 ans, avec un énorme vide dans mon cœur, sans identité, et extrêmement instable et que j’étais  en quête d’amour et d’acceptation, j’aurais eu de nombreuses occasions de perdre ma virginité, de tomber enceinte ou d’essayer toutes sortes de drogue.
Mais j’avais  un très haut standard de ce que je voulais en fin de compte et je connaissais  mon objectif : connaître Dieu réellement. Cela m’a protégée de tant de choses.
Ce ne fut pas avant l’été 1997, lorsque pour aucune raison particulière,  Dieu m’a remplie de son amour, sa réalité, sa présence. Je ne pouvais pas écouter de la louange sans être emportée dans celle-ci… Ce fut un temps divin sur terre. Un temps, où pendant la lecture de la bible, je sentais qu’elle était une lettre d’amour écrite juste pour moi. Un temps où je me sentais si proche de Dieu, tant aimée, si vivante en lui ! !

Malheureusement, j’ai perdu l’intimité de ce temps précieux car je n’avais pas réalisé  que c’est seulement en   poursuivant Dieu seul que j’aurai la capacité de me tenir près de Lui… A la place j’ai cherché l’amour auprès des garçons. Quelques mois plus tard, j’avais tout perdu : la proximité avec Dieu et la capacité de ressentir son amour. Je ne l’entendais plus parler si clairement au travers la bible !
Puis ce fut le début d’un processus irréversible dans ma vie :
Je savais ce que je pourrais être. Je savais que je voulais retrouver  cet endroit magnifique d’intimité avec Dieu. Et je savais que j’allais tout donner pour cela.
Tant de choses que j’ai faites ou pas faites sont venues de ce désir. J’ai encore  subi des pertes,  vécu des difficultés émotionnelles et eu des blessures. 
Mais chaque fois, Dieu a mis des gens à mes côtés qui m’ont tendu la main, m’on aimée. Ils m’ont montré aussi un peu plus de son cœur. J’ai pu laisser ces défis émotionnels derrière moi et entrer dans une maturité, une paix et une joie intérieure profonde.
Même si cette proximité merveilleuse avec Dieu que j’avais vécue à l’époque n’est pas encore redevenue réalité dans ma vie et que la lecture de la bible et la prière ne sont  pas autant le « ciel » comme je l’avais  expérimenté  en ce temps-là,  pendant tout ce processus Dieu m’as parlé de nombreuses fois  par sa parole, d’autres personnes ou directement à mon cœur par cette petite voix intérieure qui est si réel , je veux plus que tout  vivre de nouveau cette intimité. Et je crois que c’est l’objectif le plus précieux qu’on puisse avoir dans la vie…

Aujourd’hui, la façon dont je vis ma vie avec mon mari, mes enfants, même la relation que j’ai avec mes frères et sœurs, les amis que j’ai partout dans le monde – est un miracle pour moi.
Et mon cœur est toujours le même : apprendre à connaître ce Dieu beaucoup mieux,  et vivre chaque jour dans cette proximité et  cette relation intime avec Lui.  Je désire aussi  obtenir des clés, pour aider les autres à s’enraciner dans  Sa valeur, Son acceptation, Sa vérité, son amour , Sa paix et  Sa maturité et ainsi tendre la main aux personnes qui aspirent à avoir une vie restaurée. 
J’aime Dieu – il est merveilleux
J’aime Jésus – il est le plus doux, véritable chemin vers le père.
J’aime l’Esprit Saint – quand il nous touche, quand il touche notre âme, lorsqu’il s’implante profondément dans notre vie, alors elle ne peut pas rester la même.

Pin It on Pinterest