Pourquoi je ne m’efforce plus d’avoir un bon mariage.

par | Oct 24, 2019 | Développement personnel, Mariage, Vie Chretienne | 0 commentaires

Il y a quelques heures, Benny et moi sommes revenus d’un atelier sur le mariage, appelé LAM (Love after marriage).

Je suis encore remplie de toutes ces impressions, c’était tellement formidable.

La réalité la plus étonnante et la plus marquante de cet atelier a été la présence tangible de l’Esprit Saint, ou en d’autres termes, la réalité transformatrice d’un Dieu qui prend soin de chacun  et qui répond aux besoins individuels de chacun.

bon

Il y avait beaucoup de couples avec de grandes souffrances dans leur mariage.
J’avais le cœur endolori pour ce qu’ils avaient vécu au passé et je célébrais chaque pas vers la liberté, la transformation et l’épanouissement qu’ils ont vécu durant ce séminaire et  Je me réjouissais de voir comment l’espoir avait été reconstruit au cours de ces jours.

Après seulement quatre jours, nous avons pu écouter de nombreux témoignages de couples qui ont fait des pas vers la guérison, la liberté et la restauration.

Benny et moi avons beaucoup aimé participer à ce séminaire, être parmi toutes ces personnes précieuses.

Nous n’avons pas décidé d’y participer par urgence dans notre propre mariage. Il n’y avait pas de gros problème que nous devions régler.

Cependant, à la fin de cet atelier, Benny m’a dit :

“Jeanne, jusqu’à présent, je pensais qu’une relation conjugale réussie consistait en des moments de qualité harmonieuse, des câlins et du sexe.  Maintenant je comprends qu’il y a une beauté et une intimité que l’on ne fait que commencer à découvrir ! “

Il a tellement raison !

Nous savons comment être ensemble en harmonie. On ne se dispute pas souvent. Lorsque nous le faisons, nous nous assurons de ne pas blesser inutilement l’autre personne. On s’aime et on s’honore. On a une sexualité agréable. On peut parler de tout. Nous refusons de manipuler, blâmer ou contrôler l’un l’autre.

Mais pendant ces quatre jours, nous avons été en contact avec quelque chose de beaucoup plus profond qu’un “bon mariage”.
Nous sommes entrés en contact avec la beauté de nous sentir profondément connectés et intimes d’une manière que nous ne connaissions pas auparavant.

“Pour certaines personnes, il est plus facile avoir des rapports sexuels que de partager profondément qui elles sont”.

C’est une déclaration faite au cours de l’atelier qui m’a profondément touchée.

Je pouvais m’identifier. Je trouve plus facile d’avoir des relations sexuelles avec mon mari que d’accepter d’être vulnérable à un point de partage qui je suis profondément. Je trouve plus facile de rire et de faire des blagues avec les gens que de montrer comment je me sens au fond de mon cœur.
Je suis capable de partager ce que je pense sur de nombreux sujets – mais je suis toujours mise au défi de partager mes désirs ou mes rêves les plus profonds.
Je sens qu’il est plus facile de montrer ce que je pense être acceptable de montrer – et de cacher les parties dont j’ai honte.

Au début de notre mariage, j’étais comme un chevreuil, avec le désir de me réfugier en moi-même chaque fois que je prenais peur, que je me sentais blessé ou que je manquais d’assurance d’être acceptée. Benny était très doux et sensible, dix ans dans notre mariage, mon “comportement de chevreuil” comme il l’appelait, ne se manifeste que très rarement.
Cependant, il y avait encore des endroits où je me sentais vulnérable et avec l’envie de m’enfuir si on me confrontait sur ces sujets.

Comme je l’ai dit, notre mariage était déjà bon.

Mais profondément connecté ?

On pensait l’être.

Mais nous avons découvert qu’il y a une différence entre un bon mariage – et un mariage épanouissant. 

Nous nous sommes rendu compte qu’il y a beaucoup plus. Plus d’intimité, plus de proximité. Plus de vulnérabilité et plus d’épanouissement.

good

Et comme tout ce qui est précieux et précieux – cette réalité prend du temps. Il faut de l’engagement et la volonté d’intégrer l’Esprit Saint dans le mariage.  Il s’agit d’une prise de décision. Il s’agit d’en vouloir suffisamment pour en faire une priorité. Cela comporte le risque d’être blessé.

Nous avons compris de façon beaucoup plus profonde que le fait d’avoir un bon mariage n’est pas tant d’être contente, d’être compatible ou de ne pas se quereller beaucoup.
Se détacher ou de se refroidir sur le plan amoureux ou d’autres différences sont des réalités dans de nombreux mariages – même des mariages qui, de l’extérieur, semblent être de “bons mariages”.

Peut-être que tu ne peux pas t’identifier avec un ” bon mariage “.
J’aimerais alors t’encourager avec une réalité que j’ai vécue dans de nombreux domaines de ma propre vie et que j’ai vue dans la vie d’innombrables autres :
Quand nous confions notre situation à Dieu, en lui déversant notre cœur encore et encore, surtout dans les moments où la douleur et la tristesse semblent envahir tout notre être –

Avec Dieu, il y a toujours de l’espoir. Il n’y a pas de situation désespérées. Personne, à ses yeux, est un perdant. Et quelles que soient les luttes – pornographie, aventures hors mariage et autres blessures – Dieu en est capable.
Et ce n’est pas tout. Il a des solutions individuelles pour nos histoires individuelles. Et le plus beau de tout, c’est qu’il nous humilie jamais, mais qu’il nous traite avec dignité, même si nous sommes entraînés dans le péché.
Au cours de l’atelier, nous avons entendu tant d’histoires sur des gens qui étaient sur le point de divorcer et qui ont vécu cette réalité.
Et pendant les témoignages finaux, nous avons eu le privilège d’entendre ce que Dieu a fait pendant ces quatre jours de l’atelier.
Bien souvent, il s’agit d’un processus pour trouver le chemin vers un mariage réussi. Les mesures que nous devons prendre et les vérités auxquelles nous devons nous accrocher. Souvent, nous devons procéder étape par étape et nous accrocher à la vérité pendant un certain temps.
Mais tu sais, si tu découvres comment Dieu voit ton, comment Dieu voit ta propre vie -les choses impossibles commencent à devenir possibles. Les choses qui sont “terminées” prennent soudain un nouveau départ. L’incompatibilité devient compatible – et devient même un atout.
La restauration peut avoir lieu.

Et j’aime voir ça.

La chose la plus formidable de cet atelier était que l’amour de Dieu était tangible.
Il y avait une atmosphère d’ouverture, de vulnérabilité, de foi et d’espoir.
Les nombreux sujets qui ont été abordés nous amènent à mieux comprendre comment grandir dans notre mariage, peu importe à quel point on se trouve dans le mariage. 

  • Nous avons parlé de la façon de faire face aux blessures du passé.
  • Comment faire l’expérience de la réconciliation – pour les petites choses mais aussi pour les grandes questions.
  • Nous avons parlé d’intimité émotionnelle- 
  • et d’intimité sexuelle.
  • Comment faire face aux défis quotidiens.
  • Nous avons reçu des outils pour traiter différemment (et de façon constructive) les conflits.
  • Comment voir notre conjoint avec les yeux de Dieu.

Pour chaque point, nous avons eu du temps pour appliquer le sujet avec notre conjoint.

  • On a même eu un sexe-challenge comme devoir à la maison.

J’aimerais vous faire part des mesures concrètes que nous avons prises en tant que couple dans la réalité de notre mariage. Comment nous allons pour cette beauté, cette intimité, cette proximité dans notre mariage. Je vais énumérer les points que nous avons déjà appliqués et les choses qui sont nouvelles pour nous :

  1. Chaque jour, nous prenons le temps de partager nos événements et défis quotidiens. Nous prions un pour l’autre
  2. Nous prenons chaque semaine un moment loin du stress, des téléphones cellulaires, de l’agitation et même des enfants. En ces temps-là, nous partageons nos cœurs. Nous essayons d’aller plus loin que ce dont nous parlons quotidiennement. Nous nous concentrons sur ce qui nous est vraiment important. Nous nous concentrons sur les choses que nous devons aborder afin de ramener la proximité dans notre relation (avec les outils que nous avons reçus à l’atelier) et nous apportons ces choses devant Dieu.
  3. Nous nous efforçons de voir le conjoint de la manière dont Dieu le voit et nous prononçons Sa vérité sur lui. Nous nous efforçons de comprendre Sa vérité, même dans les situations douloureuses ou difficiles.
  4. Nous nous engageons quotidiennement à grandir dans notre intimité sexuelle. Ceci non pas dans le but de ” pouvoir passer à autre chose “, mais de nous faire connaître, de nous donner et de grandir dans l’intimité et la vulnérabilité.

Nous recommandons fortement ce Séminaire sur le mariage, qui offre de nombreux outils pour devenir un mariage rempli d’émerveillement, de beauté, d’intimité, de dessein et de proximité.  Cela apporte une beauté qui ne réside pas dans un mariage parfait, mais dans un mariage épanouissant. Malheureusement, cela n’existe pas encore en français. Pour en savoir plus en anglais ou allemand, allez ici pour la version anglaise et ici pour la version allemande.
 Il existe un cours en ligne auquel vous pouvez participer depuis le monde entier.

J’aime ce passage sur l’intimité qui se trouve dans la Bible, 2 Corinthiens 3 :16-18 :

Mais lorsque les coeurs se convertissent au Seigneur, le voile est ôté.
Or, le Seigneur c’est l’Esprit; et là où est l’Esprit du Seigneur, là est la liberté.
Nous tous qui, le visage découvert, contemplons comme dans un miroir la gloire du Seigneur, nous sommes transformés en la même image, de gloire en gloire, comme par le Seigneur, l’Esprit.

good

Dieu nous aime profondément et veut tendrement nous conduire dans la réalité de la liberté, de la joie et de la vie en abondance. Il veut nous faire sortir de notre honte, de notre douleur et de nos insécurités pour nous conduire à sa gloire et nous rendre capables de vivre cette intimité, cette proximité avec lui – ainsi qu’avec notre conjoint et expérimenter cette belle réalité dans notre mariage.

Après-mot :
Quelques jours se sont écoulés depuis notre séminaire de mariage. Depuis, nous avons constaté que nos enfants sont devenus beaucoup plus ouverts, encore plus vulnérables à notre égard. Ils ont absorbé l’atmosphère d’attachement profond et sont maintenant plus proches de nous que jamais auparavant. N’est-ce pas formidable de voir à quel point les enfants en profitent lorsque nous travaillons sur notre mariage ?

0 commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest

Share This

Share This

Share this post with your friends!

%d blogueurs aiment cette page :