Les difficultés et les fruits de l’investissement en vos enfants

par | Jan 30, 2019 | Développement personnel, Vie de famille | 0 commentaires

Comme vous l’avez probablement lu dans ce post, nous avons un lit familial – eh bien, il a évolué au-delà d’un lit depuis que notre famille a grandi, mais nous dormons dans une chambre. Il fut un temps où les deux plus âgés dormaient dans leur propre chambre et ils s’en sortaient très bien. Cependant, au bout d’un certain temps, notre proximité leur manquait. C’est pour cette raison que nous retournâmes dormir en famille dans la même pièce. Actuellement, nous avons un grand lit superposé sur mesure que nous avons heureusement trouvées sur internet. Juste à côté, nous avons un autre lit standard, ce qui crée suffisamment d’espace pour que nous puissions dormir confortablement tous les six tout en restant près les une des autres – comme une meute de loups.

Eh bien, pour notre rituel d’aller au lit, je m’allonge au lit avec les enfants pour leur raconter une histoire improvisée, puis je prie pour eux et je reste un peu avec eux, jusqu’ils endorment – ou c’est du moins le but. Parfois, ils ont de la difficulté à s’endormir et ils veulent des câlins. Maintenant, après une journée de dur travail, suivie d’une soirée où j’essaie d’être présent pour ma famille, ce n’est souvent pas la première chose que je voudrais faire, quand – en terminant cette prière – j’en ai “fini” avec mes obligations paternelles. 

Dans ces moments-là, tout ce que je désire, c’est un moment pour moi. Alors, ces derniers jours, je me suis souvent retrouvée en train de prendre mon téléphone portable pour lire quelque chose, allongée dans mon lit, à côté de mes enfants qui auraient envie de câlins. Une guerre de pensées m’est venue à la tête en ces temps-là… :

“Ils m’ont moi, après tout…”,

“Mais est-ce cela est vraiment la même chose comme si je prenais activement soin d’eux… ?”,

“Je veux juste un moment pour moi…n’est-ce pas mon droit ? N’est-ce pas là mon besoin légitime… ?”,

“Mais si je ne vivais pas un jour de plus… ? Cela ne vaudrait-il pas la peine de passer ces minutes supplémentaires près d’eux ?”

Peut-être vous vous êtes déjà trouvé avec ce genre de pensées auparavant.

En fin de compte, je pense que l’équilibre est la clé ici. Pourtant, je me suis rendu compte que chaque seconde que vous investissez activement dans vos enfants ne reviendra jamais vide. Plus vous investissez de temps et d’efforts dans vos proches, plus votre relation avec eux sera facile – et donc moins épuisante pour vous – et moins vous aurez de stress.

 Notre plus grand est un exemple d’école pour ce cas. Il s’accrochait tellement quand il était bébé. Vous pouviez à peine le mettre par terre. Il a toujours voulu être avec maman, toujours dans le porte-bébé le jour et toujours à côté de nous la nuit. Cela a duré au moins les deux premières années de sa vie. Aujourd’hui, il est aussi autonome que vous pouvez l’imaginer. Je suis absolument sûr que chaque minute que nous avons investie dans sa vie y a contribué.

  C’est pourquoi, aujourd’hui, je sais que chaque minute que j’investis dans l’un des enfants va avoir des fruits dans sa vie, alors que les heures que je passe sur le smartphone sont souvent sans résultat.

Cette vérité sur l’investissement et les fruits m’aide à mettre de l’ordre dans mes priorités encore et encore. Dieu, ma femme, les enfants, puis l’entreprise ou le ministère, dans cet ordre. C’est facile à dire, mais pas toujours aussi facile à réaliser. Pour moi, c’est un processus continu. Mais ça vaut la peine de poursuivre. Parce que si j’ai le bon ordre, chaque priorité​ qui est dans le bon ordre me permettra d’en faire plus pour la priorité suivante.

Êtes-vous prêt à passer cette minute supplémentaire avec vos enfants ?

0 commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest

Share This

Share This

Share this post with your friends!

%d blogueurs aiment cette page :