La raison pour laquelle je suis reconnaissante en cette période de Noël.

par | Déc 25, 2018 | Développement personnel, Vie Chretienne | 0 commentaires

Ma maison est décorée avec des lumières, des décorations de Noël et des bougies. Les cadeaux sont prêts, les biscuits sont faits, le dîner de Noël est planifié, les fêtes de famille sont organisées… et notre maison est remplie d’attente et nos enfants sont remplis de cette sensation de picotement pour les jours à venir.

J’aime la saison de Noël.

Et aujourd’hui, j’aime notre fête de famille, où mes parents, mes frères et sœurs et tous mes neveux et nièces sont réunis.

Cela n’a pas toujours été le cas.

Je me souviens d’une fête de Noël quand j’étais jeune adulte.
Je vivais loin de chez moi depuis plusieurs années et j’ai traversé une période difficile en essayant de donner un sens à ma vie. 
Mon Père nous a annoncé  dans un moment solennel autour du sapin de Noël : 

“Mes enfants, votre mère et moi sommes si fiers de vous, de ce que vous êtes devenus.”

J’ai interrompu son discours et j’ai interjeté :

“Ne croyez pas que c’est grâce à vous ! “.

Évidemment, j’avais brisé tout le moment solennel….. Mes parents étaient sans voix et mes frères et sœurs me haïssaient pour ma réponse. 
Qu’est-ce qui a changé depuis ? 
C’est moi.
A cette époque, je me sentais comme un vase qui était brisé en plusieurs morceaux. J’ai essayé très fort de me ressaisir et j’ai lutté pour au moins prétendre que j’allais bien, comme si j’étais aimable. Je me trouvais indigne, désespérément désireux d’être vu pour ce que je suis vraiment, mais trop effrayé pour même vouloir savoir qui je suis vraiment. J’avais  peur que ce que j’étais ne soit pas assez bien. Je voulais suivre Dieu, mais mon monde émotionnel était si confus que j’ai lutté dur pour expérimenter Son amour. 

Aujourd’hui ? Je suis largement restauré. Bien sûr, il reste encore quelques fissures à réparer, mais le tas de verre  brisé a disparu depuis longtemps et a laissé place à une merveilleuse beauté dans ma vie.

J’aimerais vous raconter une histoire :

Il était une fois, à la fin du XVe siècle, un général impérial japonais qui avait un bol à thé qu’il aimait beaucoup. Un jour, ce bol à thé fut cassé. Il a renvoyé ce bol en Chine pour le faire réparer. Il est revenu, réparé avec des agrafes métalliques disgracieuses. Mécontent, il a demandé aux artistes de trouver une alternative – et ils l’ont trouvée. Ils ont utilisé de la poussière d’or et de la colle pour réparer la poterie cassée. Le résultat est une œuvre d’art. C’est devenu un chef-d’œuvre. Unique, avec une apparence royale, belle et magnifique. Aujourd’hui, cette poterie est connue sous le nom de “kintsugi”.

Quant à moi, je peux dire que Dieu a créé ses propres œuvres d’art kintsugi à partir de ma vie.
Il y a un passage dans la bible, dans le livre d’Isaïe, chapitre 61, versets 1-4, qui décrit magnifiquement ce qui s’est passé dans ma vie.

1 L’Esprit du Seigneur, de l’Eternel, est sur moi

parce que l’Eternel m’a consacré par onction pour annoncer de bonnes nouvelles aux pauvres;

il m’a envoyé pour guérir ceux qui ont le cœur brisé,

pour proclamer aux déportés la liberté

et aux prisonniers la délivrance,

pour proclamer une année de grâce de l’Eternel[a]

et un jour de vengeance de notre Dieu,

pour consoler tous ceux qui sont dans le deuil,

pour mettre, pour donner aux habitants de Sion en deuil

une belle parure au lieu de la cendre,

une huile de joie au lieu du deuil,

un costume de louange au lieu d’un esprit abattu.

On les appellera alors «térébinthes de la justice»,

«plantation de l’Eternel destinée à manifester sa splendeur».

Ils reconstruiront sur d’anciennes ruines,

ils relèveront les décombres du passé,

ils rénoveront des villes dévastées,

des décombres vieux de plusieurs générations.

Je n’exagère pas quand je dis que c’est exactement ce que Dieu a fait dans ma vie. J’ai dû faire preuve de courage et d’ouverture d’esprit. Le courage d’affronter mes échecs et l’ouverture à chercher la présence de Dieu et à adapter ma vie à ce qu’il me dit et à me laisser changer. Je devais aussi être prêt à laisser aller les cendres du passé pour recevoir la nouvelle vie.

Mais la récompense a largement dépassé tout ce dont j’ai osé rêver.

La joie au lieu du deuil.
La louange au lieu de la dépression.
Le respect au lieu de la honte.
L’espoir au lieu du désespoir.
Le pardon au lieu du blâme.
La justice au lieu de la culpabilité.
La beauté au lieu des cendres.

C’est pourquoi je suis reconnaissant pour Noël. C’est la célébration du jour où Jésus-Christ est venu sur cette terre, pour faire exactement ce que le passage biblique susmentionné décrit.
Êtes-vous prêt à voir votre vie changer ? Avez-vous déjà fait l’expérience de l’œuvre de Dieu dans votre vie ? N’oubliez pas de nous le faire savoir dans la section des commentaires.

0 commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest

Share This

Share This

Share this post with your friends!

%d blogueurs aiment cette page :